Comment pouvez-vous m’assurer une haleine neutre durable ?

CB12 a été développé à la Faculté de Dentistes de l’Université d’Oslo. La formule brevetée de CB12 empêche la formation des substances responsables de la mauvaise haleine, qu’on appelle les Composés Sulfurés Volatils (CSV) 1,22.

Les Composés Sulfurés Volatils sont des substances malodorantes qui se développent dans la bouche lorsque les bactéries buccales dégradent les débris alimentaires qui se sont déposées entre les dents, sur les gencives et sur les papilles de la langue.

L’action neutralisante du bain de bouche CB12 est due à la puissante synergie entre l’acétate de zinc et le diacétate de chlorhexidine, l’association des deux actifs étant bien plus efficace que chacun des actifs seuls. Grâce à la surprenante capacité de ces deux actifs à agir ensemble, seule une faible concentration de chaque est nécessaire dans la formule CB1222.

De plus, la chlorhexidine exerce un effet antibactérien par action sur les membranes des bactéries. La capacité de la chlorhexidine à adhérer à la cavité buccale, à la langue et aux dents assure la longue durée d’action de CB1222. Chose très importante enfin, la quantité de chlorhexidine contenue dans CB12 est si faible qu’il n’y a pas de coloration des dents5.

L’acétate de zinc est la forme de zinc la plus efficace pour combattre les CSV. Le zinc interagit avec les molécules soufrées, afin de les rendre non volatils et insolubles, de sorte à ce qu’elles soient recrachées ou avalées. Le zinc interfère également directement avec la production de CSV23.

 

Références :

1 R.Seemann et al. Duration of effect of the mouthwash CB12 for the treatment of intra-oral halitosis : a double-blind, randomized, controlled trial. J Breath Res. 2016 ; 10 (3) : 036002

5 Thrane P et al. A New Mouthrinse Combining Zinc and Chlorhexidine in Low Concentrations Provides Superior Efficacy Against Halitosis Compared to Existing Formulations: A Double-Blind Clinical Study. J Clin Dent (2007) 18: 82-86.

22 Young A. et al. Combined effect of zinc ions and cationic antibacterial agents on intraoral volatile sulphur compounds (VSC). Int. Dent. J (2003) 53: 237-42.

23 Young, A. et al. The oral anti‐volatile sulphur compound effects of zinc salts and their stability constants. European journal of oral sciences, 2002 ; 110(1), 31-34.